Syndrome métabolique et risque de diabète de type 2

Publicité
Plusieurs symptômes peuvent évoquer un signe de diabète de type 2. Anciennement appelé diabète non insulinodépendant, le diabète de type 2 est celui qui s'installe vers la cinquantaine. En quoi un gros ventre peut-il être un signe de diabète ? Quels sont les signes physiologiques qui augmentent le risque de diabète de type 2 ?
Publicité

5415483-inline-500x364.jpg© Istock

Qu'est-ce que le syndrome métabolique ?

Le syndrome métabolique regroupe un ensemble de signes qui augmentent le risque de développer un diabète de type 2 mais aussi des maladies cardio-vasculaires (infarctus, AVC). Ces signes physiologiques sont un embonpoint abdominal, un taux de glucose sanguin trop élevé, un taux de triglycérides trop élevé, une hypertension et un taux élevé de cholestérol. Les causes du syndrome métabolique sont essentiellement un style de vie trop sédentaire et une alimentation trop riche en sucre et en graisse. L'hérédité entre également en jeu dans le syndrome métabolique.

Publicité
Syndrome métabolique et diabète de type 2 : comment y remédier ?

L'accumulation de graisse abdominale favorise l'apparition du diabète. Pour y remédier, quelques astuces simples peuvent être mises en place :

- pratiquer une activité physique régulière (les diabétologues préconisent 2h30 de sport par semaine) ;

- surveiller son tour de taille ;

- privilégier les légumes secs, l'huile d'olive, les poissons et viandes maigres, les œufs, les céréales complètes et les oléagineux, et éviter la charcuterie, le pain blanc, l'alcool, les sucreries ;

- dormir entre 6 et 9 heures par jour (le manque de sommeil favorise la fabrication de cortisol, responsable de troubles de métabolisme) ;

- arrêter le tabac.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité