Diabète : les risques pour les pieds

Publicité

Le diabète touche plus de 3 millions de personnes en France et ce chiffre ne cesse d’augmenter. Cette maladie chronique causée par une augmentation importante de la glycémie peut se contrôler, mais n’est, à ce jour, pas curable. Les risques et complications liés au diabète sont nombreux si la maladie n’est pas prise en charge correctement. Les pieds, notamment, peuvent être touchés.

Publicité

Qu’est-ce que le diabète ?

Lorsqu’on a du diabète, cela signifie qu’il y a un dysfonctionnement au niveau de l’insuline, l’hormone qui régule le taux de sucre dans le sang. Cette hormone, sécrétée par le pancréas, permet au sucre d’agir comme un carburant pour le corps en lui donnant l’énergie dont il a besoin. Chez les personnes diabétiques, l’insuline ne remplit pas cette mission et le taux de sucre augmente dans de fortes proportions dans le sang, entraînant une hyperglycémie. C’est cette forte concentration de sucre qui peut entraîner des risques pour l’organisme et qu’il faut surveiller de près.

Publicité
Les risques du diabète pour les pieds

Le principal risque du diabète lié au pied est la neuropathie, c’est-à-dire que le patient souffre d’une perte de sensibilité au niveau du pied, mais aussi d’un manque d’hydratation pouvant créer des fissures. Dans ce cas, la personne ne sent pas les éventuelles blessures ou infections qu’elle peut avoir comme des coupures, des cors ou encore des mycoses, et ne les traite pas. Des complications peuvent alors survenir si les blessures s’infectent et s’étendent, pouvant entraîner la gangrène, voire l’amputation. Pour éviter d’en arriver à de telles extrémités, il est nécessaire de voir un spécialiste régulièrement et de vérifier par soi-même quotidiennement que les pieds ne comportent pas de blessures ou d’infections, même bénignes, comme des ampoules.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité