Comment reconnaître une dépression ?
Publicité

La perte du plaisir

"La perte du plaisir est caractéristique de la dépression : nous l'appelons « anhédonie »", indique le Dr Alain Gérard psychiatre.

Publicité
"C'est une perte progressive. Au point que la personne ne s'en aperçoit pas. Elle peut se dire « je ne ressens plus les choses comme avant », sans en parler spontanément. Elle devient indifférente à ce qu'elle aime, c'est plus souvent l'entourage qui s'en rend compte." De même "la dépression est une maladie des émotions où l'on observe souvent soit une hyper-émotivité (on pleure pour un rien) soit une froideur." La perte de la libido va bien sûr souvent de paire avec cette aplatissement de la capacité à se réjouir.

Quand consulter ? Si la perte du plaisir s’associe à d’autres signes comme la fatigue, les troubles du sommeil, l’anxiété, la dévalorisation de soi… et persiste quotidiennement pendant au moins une dizaine de jours, mieux vaut consulter.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité