Stérilité féminine : qui consulter pour faire le test ?

Publicité

L’âge, la consommation de tabac ou les maladies sexuellement transmissibles sont des facteurs diminuant la fertilité. L’endométriose, des anomalies de l’ovulation, des perturbations hormonales, une obstruction des trompes ou des blocages psychologiques sont autant de causes de stérilité féminine.
Comment faire le point ?

Publicité

© Fotolia,photographee

Tests de stérilité : à qui s’adresser ?

Avant tout, vous devez vous rendre chez votre gynécologue-obstétricien. Lui seul est qualifié pour vous expliquer les différents tests à effectuer et pourra également réaliser différents examens. Il commencera par un interrogatoire approfondi, pour essayer de comprendre les causes de l’infertilité et étudier vos antécédents médicaux ou vos éventuels blocages psychologiques. Ces derniers peuvent être une vraie barrière pour concevoir un enfant. Ensuite, votre praticien procédera à un examen clinique détaillé. Votre médecin pourra également choisir de compléter son diagnostic par des examens complémentaires (prise de sang, échographies, prélèvements…).

Publicité
Stérilité : les traitements

Une fois les tests de stérilité effectués, votre gynécologue vous expliquera en détail les différents traitements existants et vous renseignera sur les différents établissements proposant une aide à la procréation. Plusieurs méthodes d’Aide Médicale à la Procréation (AMP) peuvent être envisagées. Pour pallier les déficiences ovariennes, on peut programmer des stimulations ovariennes. On peut avoir recours à l’insémination artificielle en cas de problème de glaire cervicale. Enfin, si le problème concerne l’obstruction des trompes, on peut envisager une Fécondation In Vitro (FIV) avec transplantation d’embryons qui consiste à implanter directement dans l’utérus deux ou trois embryons du couple.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité