Stérilité féminine : quels sont les tests ?

En cas d'infertilité au sein d'un couple, le médecin gynécologue préconise généralement la réalisation d'un bilan complet afin de déterminer l'origine du problème et proposer une solution adaptée. Quels sont les différents tests de stérilité féminine ?

Publicité
Publicité

© photographee

Stérilité féminine : le début des investigations

Au terme d'un interrogatoire détaillé, le gynécologue effectue un examen gynécologique attentif comprenant notamment un frottis vaginal afin de détecter une éventuelle anomalie, ainsi qu'une échographie pelvienne pour visualiser la morphologie des différents organes génitaux. Une analyse sanguine est généralement réalisée au cours de la seconde partie du cycle afin d'obtenir les dosages sanguins de la progestérone et de la prolactine, deux hormones importantes en matière de fertilité, et d'écarter la piste d'une infection.

Publicité

Stérilité féminine : des tests plus précis

Publicité

Si ces premiers tests ne démontrent aucun trouble, les recherches se poursuivent. Le praticien va alors s'attacher à vérifier la qualité de la glaire cervicale au moyen du test de Hühner. Pratiqué au moment de l'ovulation, cet examen permet d'observer la mobilité des spermatozoïdes après un rapport sexuel. Parallèlement, la perméabilité des trompes de Fallope sera également contrôlée par une hystérosalpingographie ou une hystéroscopie. D'autres examens complémentaires pourront également être réalisés comme une cœlioscopie, un test de compatibilité glaire-sperme in vitro, une biopsie de l'endomètre ou encore une fibroscopie tubaire.

Publicité

Contenus sponsorisés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité