Cholestérol : à partir de quel taux prendre des statines ?

Un taux sanguin de cholestérol trop élevé est très fréquent, et constitue un facteur de risque cardio-vasculaire non négligeable. Mais la prescription de médicaments luttant contre l'hypercholestérolémie, tels que les statines, doit obéir à certaines règles.

Publicité
Publicité

6391623-inline-500x334.jpg© Istock

Quand doit-on prescrire des statines face à une hypercholestérolémie ?

Il n'existe pas de taux limite de cholestérol qui doit pousser à la prescription de statines. Celle-ci dépend des autres facteurs de risques cardio-vasculaires éventuellement associés, que sont le surpoids, le diabète, le tabagisme, l'hypertension artérielle et les antécédents d'accident cardio-vasculaire. Si un sujet a 2,5 g/dl de cholestérol mais qu'il n'a aucun autre facteur de risque, la mise sous statines n'est pas utile. Un régime et une surveillance suffisent. En revanche, un sujet ayant 2 g/dl de cholestérol et au moins un facteur de risque associé bénéficiera d'un traitement par statines, en plus des mesures hygiéno-diététiques.

Publicité

Comment se fait la surveillance d'un patient sous statines ?

Publicité

Lorsqu'un sujet est traité par statines, c'est qu'il présente au moins un facteur de risque cardio-vasculaire. Le taux de cholestérol, de triglycérides et la glycémie doivent être surveillés tous les six mois. Un régime adapté, pauvre en graisses, doit être mis en place, ainsi que la pratique d'une activité physique d'au moins trois heures par semaine. L'arrêt du tabac est fortement conseillé, ainsi que l'équilibration de la tension artérielle. Un bilan chez un cardiologue doit avoir lieu une fois par an.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité