Triglycérides élevés : quel régime adopter ?

Ne vous attendez pas à voir des symptômes de triglycérides élevés. Les seules manifestations possibles sont celles des troubles cardiovasculaires, favorisés par l’excès de triglycérides. Pour éviter leur apparition, il est conseillé de faire régulièrement du sport et de respecter un régime anti-triglycérides.

Publicité
Publicité

© Istock

Régime anti-triglycérides : les aliments à éviter

S’il n’existe pas vraiment de symptômes de triglycérides élevés, leur taux peut être facilement contrôlé par une analyse de sang. En cas d’excès, le médecin vous prescrira sûrement un régime anti-triglycérides. Ce dernier consiste surtout à réduire tous les aliments pouvant augmenter le taux de triglycérides et/ou amplifier le risque cardiovasculaire. En pratique, cela consiste surtout à limiter
- les sources de sucres simples, comme les bonbons, les pâtisseries, les sodas, les glaces, etc. ;
- l’alcool ;
- les sources d’acides gras saturés et d’acides gras trans, comme les viandes rouges, la charcuterie, les fritures, le beurre…

Publicité
Régime anti-triglycérides : privilégiez les omégas-3

Les acides gras essentiels oméga-3 tiennent une place importante dans ce régime. Ils permettent d’abaisser le taux de triglycérides, tout en ayant un rôle protecteur sur le système cardiovasculaire. Au besoin, le médecin peut prescrire une supplémentation, mais vous pouvez aussi inscrire régulièrement des sources d’oméga-3 à vos menus. Vous pouvez par exemple consommer du poisson gras (saumon, thon, sardine, maquereau) 3 fois par semaine. Pensez aussi aux huiles végétales comme l’huile de lin ou l’huile de noix. À côté des omégas-3, mettez aussi l’accent sur les fruits et légumes frais, la volaille et les céréales complètes.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité