Comment distinguer le mauvais du bon cholestérol ?

Comment distinguer le mauvais du bon cholestérol ?©iStock

Le "bon cholestérol" et le "mauvais cholestérol" sont simples à différencier en laboratoire. Mais n'essayez pas de les différencier dans votre assiette, car, en réalité, il n'y a qu'une seule molécule de cholestérol : explications...

Publicité
Publicité

Bon cholestérol et mauvais cholestérol : quelles différences ?

Le cholestérol est une forme de lipide utile à l'organisme : il intervient dans la digestion, dans la composition des membranes cellulaires... Dans le sang, cette seule et unique molécule de cholestérol peut se lier à deux formes de protéines. Les protéines HDL (High Density Lipoprotein) se lient au cholestérol en excès pour qu'il soit éliminé par le foie : la molécule ainsi formée se nomme cholestérol HDL, connu comme le "bon cholestérol". Quant aux protéines LDL (Low Density Lipoprotein), elles amènent "normalement" le cholestérol aux cellules pour qu'il y soit utilisé. Mais en cas d'excès de LDL cholestérol, le cholestérol se dépose sur la paroi artérielle, ce qui augmente les risques de maladies cardiovasculaires. D'où son surnom de "mauvais cholestérol".

Publicité

Le bilan lipidique pour distinguer le bon et le mauvais cholestérol

Pour connaître votre taux de mauvais et de bon cholestérol, passez un bilan lipidique : une simple prise de sang à jeun suffit pour les différencier en laboratoire. Côté alimentation, ce n'est pas tant le cholestérol que vous devez surveiller, mais plutôt les acides gras saturés : en excès, ces derniers favorisent la production de mauvais cholestérol. Limitez notamment les plats industriels, le beurre, les viandes grasses, les aliments frits, les viennoiseries...

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité