Bon cholestérol : le taux optimal

Surveiller son taux de cholestérol est essentiel pour prévenir les risques de maladies cardiovasculaires. Toutefois, il convient de distinguer le bon cholestérol du mauvais. Quel est le taux optimal de bon cholestérol ?

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x333.jpg© Istock

Bon et mauvais cholestérol

On distingue le bon cholestérol (HDL) du mauvais cholestérol (LDL). Dans le premier cas, les protéines vont conduire le cholestérol en excès vers le foie, lequel l’éliminera de l’organisme. Dans le cas du LDL, le cholestérol en provenance de l’alimentation sera véhiculé du foie vers les tissus. Il pourra être stocké sous la forme de plaques sur la paroi des artères, ce qui diminue leur diamètre et peut conduire à ce qu’elles se bouchent. On estime entre 1,8 et 2 g/l le taux de cholestérol total (HDL +LDL) souhaitable, pour un homme ou une femme. Et à 1,6 g/,l le plafond recommandé de LDL.

Publicité

Cholestérol HDL élevé

Chercher à diminuer le cholestérol est à entendre comme diminuer le mauvais cholestérol (LDL). Au contraire, plus le bon cholestérol sera élevé, c’est-à-dire le taux de HDL, et mieux ce sera pour la santé cardiovasculaire de la personne. Le taux plancher pour le bon cholestérol est estimé à 0,35 g/l. En deçà, il y a des risques d’infarctus. Pour une femme, le taux optimal de bon cholestérol est estimé à 0,50 g/l, tandis qu’il est de 0,40 g/l pour les hommes. Si votre taux de HDL est trop bas, modifier votre hygiène de vie peut le faire remonter :

- faire une activité physique régulière prolongée (marche, natation…) ;

- éviter les graisses saturées et privilégier les aliments riches en oméga-3 (poissons gras, avocats…) et en graisses insaturées (huiles végétales, noix…).

- proscrire les sucres ajoutés (pâtisseries, viennoiseries) ;

- cesser de fumer.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité