Cataracte secondaire : le traitement au laser YAG

La cataracte secondaire est une maladie des yeux qui impose une intervention chirurgicale. L’opération en question est une capsulotomie qui est réalisée à l’aide d’un laser YAG. Mais en quoi consiste, en cas de cataracte, cette chirurgie et qu’est-ce qu’un laser YAG ? Focus sur cette intervention.

Publicité
Publicité

6108639-inline-500x331.jpg© Istock

Cataracte secondaire : un traitement chirurgical

En cas de cataracte secondaire, une intervention chirurgicale réalisée au laser YAG est nécessaire. Elle est pratiquée après une première chirurgie de la cataracte si la capsule postérieure (enveloppe du cristallin) s’opacifie à son tour (avec des symptômes semblables). En effet, la cataracte secondaire est une complication de la chirurgie de la cataracte classique (ou cataracte primaire) qui survient dans 50 % des cas dans les semaines, mois ou années (le plus souvent) qui suivent. Concrètement, l’opération consiste à ouvrir la capsule postérieure à l’aide du laser YAG. Cette intervention qui est réalisée sous anesthésie locale (pratiquée à l’aide de gouttes) est indolore et ne dure que quelques courtes minutes. Suite à l'intervention, on prescrit des collyres anti-inflammatoires et des antihypertenseurs oculaires pendant quelques jours.

Publicité

Caractéristiques du laser YAG utilisé en cas de cataracte secondaire

Publicité

Le laser YAG est l’outil chirurgical le plus indiqué pour opérer une cataracte secondaire. En effet, il est extrêmement précis puisqu’il délivre des impacts de 10 microns. Il permet ainsi de préserver les tissus avoisinants. C’est une chirurgie mini-invasive. Le laser YAG s’utilise aussi dans d’autres interventions telles que des ouvertures de l’iris (iridotomies) ou le traitement des corps flottants dans le vitré (vitréolyse) par exemple.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité