Ganglion axillaire : la présence de ganglions sous les aisselles

Ganglion axillaire : la présence de ganglions sous les aisselles©iStock

Les ganglions lymphatiques sont naturellement présents sous les aisselles, tout comme au niveau de l’aine ou de la gorge par exemple. En principe imperceptibles, certains ganglions aux aisselles peuvent devenir douloureux et gonfler jusqu’à devenir palpables directement sous la peau. Apprenez-en davantage sur les ganglions sous les aisselles (ganglions axillaires).

Publicité
Publicité

Ganglions sous les aisselles

Les ganglions lymphatiques jouent un rôle essentiel dans le système immunitaire. Réparties un peu partout dans l’organisme sous forme de chapelets, ces centaines de ganglions permettent de filtrer la lymphe. Généralement, les ganglions lymphatiques ne sont pas faciles à palper, y compris au niveau des aisselles, car ils sont petits (ils mesurent entre 1 et 2,5 mm) et enfouis sous la peau et les muscles. Néanmoins, en cas d’inflammation, ils vont devenir volumineux (plus de 1 centimètre) et perceptibles. C’est également le cas en cas de cancer du sein (dans 1 % des cas),d’où l’importance de surveiller cette zone.

Ganglions sous les aisselles douloureux

Publicité

Les ganglions lymphatiques qui enflent ne sont pas nécessairement douloureux. Tout dépend de la cause de leur gonflement. Les infections telles que la mononucléose ou une hépatite, par exemple, vont entraîner un gonflement de l’ensemble des ganglions lymphatiques avec des douleurs. Ce type de réaction immunitaire est normal. En revanche, les ganglions perceptibles sous la peau, au niveau des aisselles notamment, mais indolores et n’ayant pas tendance à diminuer de volume doivent alerter et amener à consulter rapidement un médecin afin d’en déterminer la nature (bénigne ou maligne).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité