Fièvre : à partir de quelle température prendre de l'aspirine ?

La fièvre se définit par une température corporelle anormalement élevée. Il s'agit d'une réaction de défense de notre organisme face à une agression par un virus, une bactérie ou une tumeur. Quand peut-on considérer que nous avons de la fièvre ? A partir de quelle température peut-on prendre de l'aspirine ?

Publicité
Publicité

5854397-inline-500x333.jpg© Istock

Fièvre : définition

La température corporelle normale se situe autour de 37 °C, elle est toujours un peu plus élevée le soir. On parle de fièvre si elle dépasse les 38 °C. La fièvre est une réaction normale de l'organisme, elle témoigne que celui-ci se bat contre une infection, une inflammation ou un virus. Il n'est pas toujours nécessaire de faire baisser la température, en revanche si celle-ci persiste plus de 2 jours, qu'elle dépasse les 38 °C et qu'elle est mal supportée, il est possible de recourir à des antipyrétiques (paracétamol, aspirine, ibuprofène...).

Publicité

Indication de l'aspirine

Publicité

L'aspirine (ou acide acétylsalicylique) possède des propriétés antalgiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires, c'est aussi un antiagrégant plaquettaire à forte dose (fluidifiant du sang). Elle présente des contre-indications importantes et ne doit donc pas être utilisée à la légère : elle ne doit pas être associée à un autre anti-inflammatoire, ne doit pas être administrée en cas d'ulcère digestif, ni chez la femme enceinte, ni en cas de risque hémorragique. De nos jours, l'aspirine est plutôt utilisée pour son effet antiagrégant plaquettaire chez les personnes qui ont un risque accru d'accident cardiovasculaire afin d'empêcher la formation de caillots sanguins. Chez l'adulte, la posologie en cas de fièvre est de 1 g d'aspirine toutes les 8 heures.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité