Contracture au mollet : comment la soulager

Les contractures sont souvent le résultat d’une grande fatigue musculaire. La contracture au mollet affecte la plupart des sportifs, surtout les adeptes du running. Repos, application de chaud, massages, étirements : découvrez comment bien récupérer et éviter les récidives.
Publicité
Publicité

5256130-inline-500x333.jpg© Istock

Repos et traitement médical, les premiers pas du traitement de la contracture au mollet

La contracture au mollet impose un repos de plusieurs jours. Le muscle doit être ménagé et sollicité le moins possible pendant les premiers jours, lors de la phase aiguë. Pendant cette période, vous pouvez prendre des antalgiques pour apaiser la douleur, des relaxants musculaires ainsi que des anti-inflammatoires par voie orale (comprimés) ou cutanée (pommade) en cas d’inflammation.

Publicité
Appliquez du chaud sur votre mollet

L’application de chaud plusieurs fois par jour sur le muscle touché accélère la guérison. Sur Internet, en pharmacie ou dans certaines boutiques, vous pouvez acheter un petit coussin thermique. Plongez-le dans de l’eau chaude et placez-le sous votre jambe étendue sur le lit, au niveau du mollet (environ 20 minutes, 3 fois par jour).

Les étirements préviennent les contractures au mollet

Bien s’étirer avant l’effort réduit le risque de contracture musculaire. Si votre médecin vous prescrit des séances de physiothérapie, le physiothérapeute vous massera et vous montrera quelques exercices. Vous pourrez ensuite les réaliser seul chez vous pendant votre convalescence et avant de pratiquer toute activité physique qui sollicite les mollets.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité