Aphte dans la gorge et gêne à la déglutition : un signe de cancer ?

Aphte dans la gorge et gêne à la déglutition : un signe de cancer ?©iStock

Les cancers de la gorge sont des cancers relativement graves qui doivent être diagnostiqués précocement pour pouvoir être traités efficacement. Il est donc nécessaire de savoir repérer, en cas de cancer de la gorge, les symptômes évocateurs. Peut-on d’ailleurs considérer que les aphtes de la gorge constituent un signe de cancer ?

Publicité
Publicité

Cancer de la gorge : symptômes

Les cancers de la gorge, qui regroupent notamment les cancers de la bouche, du pharynx et du larynx, frappent chaque année 21 000 nouvelles personnes. Les principaux symptômes concernent aussi bien la gorge elle-même que la respiration ou les muqueuses de la bouche. On peut ainsi retrouver une dysphagie (gêne à la déglutition), des difficultés à respirer (dyspnée), une modification de la voix (dysphonie), celle-ci étant enrouée, une adénopathie cervicale (gonflement des ganglions lymphatiques au niveau du cou), des douleurs à l’oreille, au niveau de la cavité buccale ou de la gorge, ou encore des saignements de la bouche. D’une façon générale, ces symptômes doivent amener à consulter le médecin s’ils persistent voire s’aggravent sur une période de plus de deux semaines.

Publicité

Aphte et cancer de la gorge

De façon générale, les aphtes sont des lésions bénignes de la muqueuse buccale. Seules certaines formes particulières d’aphtes (les leucoplasies) sont susceptibles de progresser et de se transformer en cancer. Comme pour les autres symptômes, c’est la persistance de ces aphtes qui doit amener à consulter, sachant qu’un chirurgien-dentiste est capable d’identifier ce type de lésion. Le cas échéant, il pourra programmer une biopsie afin de s’assurer du caractère tumoral de ces lésions.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité