Cancer du rein : l'espérance de vie

Cancer du rein : l'espérance de vie

Le cancer du rein fait partie des cancers qui évoluent lentement. Comme beaucoup d’autres, il n’est découvert que tardivement ou de façon fortuite à l’occasion d’un examen réalisé pour un autre motif. Mais quels sont, au juste, les symptômes d’un cancer du rein ? Par ailleurs, quel est, en cas de cancer du rein, le pronostic à attendre ? Et en cas de cancer du rein, l'espérance de vie est-elle bonne ?

Publicité
Publicité

Symptômes du cancer du rein

Le cancer du rein, à l’instar de nombreux cancers, est longtemps asymptomatique. Ainsi, il se développe progressivement, lentement, sans donner de symptômes pouvant laisser à penser que quelque chose va mal. C’est souvent lorsqu’il a atteint un stade avancé qu’il va entraîner divers troubles, notamment urinaires. On peut ainsi retrouver du sang dans les urines (hématurie), mais également ressentir une douleur dans les flancs ou percevoir une masse anormale au niveau lombaire. Si le cancer du rein est particulièrement avancé, ce sont les métastases qu’il aura engendrées qui seront responsables de symptômes. Les poumons étant souvent le siège de métastases rénales, on peut par exemple retrouver une dyspnée (troubles respiratoires) ; en cas de métastases osseuses, on ressentira plutôt des douleurs au niveau des os touchés.

Publicité

Cancer du rein : pronostic et espérance de vie

Publicité
Le pronostic du cancer du rein est directement lié à sa sévérité et au stade de la tumeur. Dans la mesure où, dans 50 % des cas, le cancer rénal est diagnostiqué précocement, on estime qu’il est de bon pronostic une fois sur deux (dans ce cas-là, le taux de survie est de 80 % à 5 ans). En revanche, il est de mauvais pronostic s’il est de stade avancé (35 % de taux de survie moyen) et qu’il existe des métastases. Le pronostic est particulièrement sombre si les métastases touchent la veine cave (5 % de survie à 5 ans en moyenne).
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité