Qu'est-ce qu'un carcinome basocellulaire ?

Qu'est-ce qu'un carcinome basocellulaire ?

Le carcinome basocellulaire est le cancer de la peau le plus fréquent. Il n'est pas précédé de lésion précancéreuse et apparaît sur la peau saine. Heureusement, son expansion est locale uniquement et il ne métastase pas. Il est d'autant plus facile de le traiter qu'on le détecte tôt.

Publicité
Publicité

Comment se développe un carcinome basocellulaire ?

Le développement anarchique de cellules cancéreuses se fait à partir des cellules basales de l'épiderme, la couche superficielle de la peau. C'est ainsi que se forme un carcinome basocellulaire. Progressivement, la multiplication cellulaire étend la lésion en surface, mais aussi en profondeur. Le carcinome peut ainsi envahir les structures sous-cutanées comme un muscle ou un os. Cependant, ce type d'évolution est de moins en moins observée, le carcinome étant en général pris en charge bien avant. Le carcinome basocellulaire n'envahit pas le système lymphatique et ne métastase pas.

Publicité

D'où vient le carcinome basocellulaire ?

Ce sont les rayons ultraviolets du soleil qui provoquent des mutations dans l'ADN des cellules qui deviennent alors cancéreuses. Des mécanismes nous protègent de ces UV jusqu'à un certain point : c'est le capital soleil propre à chaque personne. Une fois ce capital dépassé, le carcinome basocellulaire peut se développer. Il s'agit d'une suite d'expositions intenses, donnant lieu à des coups de soleil, sur une peau non préparée à recevoir les rayons nocifs. Ainsi, l'âge moyen de découverte est de 50 ans. Les carcinomes basocellulaires sont situés sur des zones exposées au soleil, principalement le visage, le cou, les bras ou les jambes. Les personnes à peau claire, yeux bleus ou verts, et cheveux clairs sont plus sujettes à développer ce genre de tumeur.

Quand suspecter un carcinome basocellulaire ?

Publicité
Une lésion cutanée qui grandit, qui saigne ou qui présente une ulcération doit mener à consulter. La plupart du temps, le carcinome basocellulaire apparaît sous une forme nodulaire. Il est alors ferme et bien délimité. D'autres formes sont plus superficielles et s'étendent en surface. Enfin, plus rare mais plus agressif, le carcinome basocellulaire sclérodermiforme ressemble à une cicatrice diffuse.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Vidéos

Publicité
Publicité