Cancer bronchique : quels sont les signes ?

Le cancer broncho-pulmonaire est l'un des cancers les plus fréquents. Il est souvent lié à la consommation de tabac, mais il peut aussi être causé par l'exposition à l'amiante ou à d'autres agents cancérigènes.

Publicité
Publicité

5962362-inline-500x333.jpg© Istock

Quels sont les signes du cancer bronchique ?

Publicité

Au début, le cancer broncho-pulmonaire ne provoque aucun symptôme. Lorsqu'il évolue, une toux peut apparaître, associée à des crachats. Une toux accompagnée de crachats sanglants chez un fumeur doit alerter. Puis d'autres signes se manifestent, tels qu'une gêne respiratoire, ou dyspnée, des douleurs thoraciques, une fatigue ou un amaigrissement. Les infections pulmonaires deviennent également plus fréquentes. Des troubles de la voix peuvent aussi exister, ainsi qu'une fièvre au long cours, inexpliquée.

Quel est le pronostic du cancer bronchique ?

Comme la plupart des cancers, plus le cancer broncho-pulmonaire est découvert tôt et traité rapidement, meilleur est le pronostic. Il s'agit d'un cancer qui peut provoquer des métastases assez rapidement, ce qui rend le pronostic plus sombre. Ce cancer est en général d'abord traité par une chirurgie (tumorectomie, lobectomie pulmonaire ou pneumonectomie), puis peuvent suivre chimiothérapie, radiothérapie ou immunothérapie. L'arrêt du tabac et de l'exposition aux agents cancérigènes est fondamental pour améliorer le pronostic. Un suivi régulier tous les 3 mois pendant 2 ans, puis tous les 6 mois les 3 années suivantes permet de dépister rapidement les complications et les récidives éventuelles.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité