Cirrhose ou cancer du foie : la différence

Cirrhose ou cancer du foie : la différence©iStock

Les symptômes du cancer du foie sont difficiles à reconnaître. C’est souvent une douleur située du côté droit de l’abdomen qui amène le patient à consulter son médecin. Dans environ 90 % des cas, le cancer hépatique est la conséquence d’une cirrhose du foie en phase terminale.

Publicité
Publicité

Le cancer du foie, grave complication de la cirrhose

Souvent provoquée par l’alcool ou une hépatite (B ou C), la cirrhose du foie survient lorsque le foie, partiellement détruit, ne parvient plus à assurer ses fonctions correctement. Le patient est victime de troubles digestifs (nausées, vomissements) et de crampes musculaires. Son appétit diminue et il tend à perdre du poids. Si la cause responsable n’est pas traitée, la cirrhose peut entraîner plusieurs complications. La plus grave d’entre elles est le cancer du foie. Les cellules hépatiques se multiplient, envahissent les canaux biliaires et les autres structures voisines. Il existe également un risque de migration par le sang des cellules cancéreuses vers d’autres organes. On parle alors de cancer secondaire ou de métastase.

Publicité

Traitement de la cirrhose du foie et du cancer du foie

Le traitement de la cirrhose dépend de la cause sous-jacente. Si l’alcool est en cause, les boissons alcoolisées doivent être immédiatement bannies. En cas d’hépatite, un traitement antiviral est mis en place. Le traitement du cancer du foie est généralement chirurgical (ablation de la tumeur). Une autre solution est parfois envisagée, notamment la chimiothérapie et la radiofréquence.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité