Cancer du rein : le mal de dos, un symptôme ?

En France, le cancer du rein est assez rare puisqu’il représente moins de 2% des cancers chez les adultes. Il survient en général après 50 ans et touche plus les hommes que les femmes. Il entraîne une série de complications qui peuvent orienter le diagnostic du médecin. Le mal de dos figure parmi les nombreux symptômes du cancer du rein.

Publicité
Publicité

© Fotolia

Le mal de dos lié au cancer du rein, comment le reconnaître ?

Le cancer du rein provoque des douleurs lombaires ou lombalgies. Ces douleurs affectent les cinq vertèbres lombaires, situées dans le bas du dos. Une masse palpable est parfois localisée au toucher. Cependant, un simple mal de dos n’est pas nécessairement un signe de cancer du rein. D’autres causes peuvent être à l’origine d’une lombalgie, par exemple une arthrose, une ostéoporose, un problème discal ou la maladie de Scheuermann.

Publicité
Les autres symptômes du cancer du rein

Généralement, le cancer du rein est asymptomatique au début de la maladie. Le premier signe alarmant est la présence de sang dans les urines aussi appelée hématurie. Au fur et à mesure que la tumeur grossit, elle perturbe la libération des hormones sécrétées par les glandes surrénales. Ce déséquilibre hormonal provoque un syndrome paranéoplasique caractérisé par une perte de poids et de l’appétit, une anémie, une hypertension, une hypercalcémie (augmentation du taux de calcium dans le sang), de la fièvre et des sueurs nocturnes. Il existe aussi un risque de métastase : les cellules cancéreuses peuvent migrer vers les autres organes comme le poumon ou le cerveau.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité