Oreilles : gare aux traumatismes !

Les traumatismes survenant dans la sphère auditive, qu’ils soient sonores, crâniens ou dus à l’introduction d’un objet (type coton-tige), peuvent être responsables de surdités, de troubles de l’équilibre, voire pire !

Publicité

Les situations à risque

Tout niveau sonore supérieur à 85 décibels (dB) peut entraîner un traumatisme auditif.

Publicité
Un souffle d’air (blast) peut aussi provoquer des perforations tympaniques, lors d’une gifle par exemple, ou en cas d’impact d’un ballon sur l’oreille... Mais les coton-tige, aiguilles à tricoter, allumettes peuvent aussi être responsables d’une perforation du tympan, de lésions des osselets, voire de l’oreille interne. Un choc violent peut engendrer un traumatisme crânien. Enfin, les barotraumatismes, assez fréquents en plongée sous-marine, provoquent des atteintes de l’oreille moyenne et /ou interne qui se traduisent par des acouphènes, des vertiges ou des surdités. Attention : la recherche de corps étrangers dans l’oreille peut aussi les enfoncer et abîmer le tympan.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité