Leptospirose chez le chien : un risque d'hépatite

Maladie infectieuse due à une bactérie, le leptospire, la leptospirose peut rapidement engager la santé animale. On fait le point sur cette maladie canine très grave.

Publicité
Publicité

6438473-inline-500x333.jpg© Istock

Mode de transmission de la leptospirose

Les rongeurs et notamment les rats sont porteurs des bactéries responsables de la leptospirose. Ils sont dits « porteurs sains » puisqu’ils ne développent pas la maladie mais rejettent les bactéries présentes dans leurs reins par les urines et le sang. Elles survivent en présence d’eau, donc dans les étangs, mares, flaques... La contamination à votre chien peut ainsi se faire par voie orale ou cutanée lorsqu’il est en contact avec ces étendues d’eau, avec généralement une période d’incubation d’environ une semaine avant l’apparition des premiers symptômes. Attention, cette maladie est aussi transmissible à l’homme.

Publicité

Hépatite : une complication possible de la leptospirose

Publicité

Une fois que la contamination a eu lieu et que la bactérie se retrouve dans le sang de son hôte, elle migre à différents endroits du corps et tout particulièrement vers le foie, la rate et le cerveau. Cette migration sur les divers sites explique la multiplicité des symptômes observés. Les atteintes viscérales qui suivent revêtent généralement trois formes que sont l’hépatite, l’insuffisance rénale et la gastro-entérite hémorragique. L’hépatite provoquée par la leptospirose est très grave et peut entraîner le décès du chien en quelques jours seulement. Le pronostic vital est très souvent mis en jeu : malgré les soins engagés, environ un chien sur deux succombe. Toutefois, un vaccin efficace existe. Il s’inscrit dans les programmes de vaccination classiques essentiels à la bonne santé animale.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité