Maladie d'Alzheimer : la perte de la mémoire immédiate

Maladie d'Alzheimer : la perte de la mémoire immédiate©iStock

Provoquée par la dégénérescence des neurones, la maladie d’Alzheimer entraîne peu à peu une perte des facultés cognitives et de l’autonomie. La perte de mémoire est le premier trouble cognitif qui apparaît. Découvrez la cause de ce symptôme et l’évolution de la maladie.

Publicité
Publicité

L’hippocampe, le secret de la perte de mémoire dans la maladie d’Alzheimer

L’hippocampe est une structure du cerveau qui joue un rôle central dans la mémoire et le sens de l’orientation. Or, il s’agit d’une des premières parties du cerveau touchées par la maladie d’Alzheimer. Pour cette raison, la maladie d’Alzheimer se manifeste d’abord par une perte de mémoire et des difficultés à s’orienter. La perte de mémoire est d’abord immédiate. Le patient oublie par exemple un rendez-vous ou un dîner auquel il est allé il y a quelques jours. C’est ensuite au travail qu’il éprouve des difficultés à se souvenir d’informations importantes. Au fil du temps, ce trouble s’aggrave. Il concerne également l’environnement du patient (il se perd dans son quartier ou dans sa maison) et le langage.

Publicité

Évolution de la maladie d’Alzheimer

Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ont de plus en plus de mal à réaliser des gestes simples, par exemple écrire et mastiquer les aliments. Leurs sens sont eux aussi affectés (perte de l’odorat, de l’audition et de l’acuité visuelle). Ils doivent réaliser de plus grands efforts pour se concentrer, s’organiser et réaliser plusieurs tâches à la fois. La perte totale d’autonomie et de lucidité n’intervient qu’à un stade très avancé de la maladie.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité