Allergies : les aliments qui tuent
Publicité

Isolats de blé : Méfiez-vous des préparations industrielles !

Jambon, cordon bleu, pizza, choucroute, saucisse-lentilles… Méfiez-vous des préparations industrielles contenant des isolats de blé ! Elles peuvent entraîner des allergies –certes rares- mais parfois sévères...

Quels sont les symptômes de l’allergie aux isolats de blé ? Les premières réactions se manifestent très rapidement après la consommation. Il peut s’agir d’urticaire généralisé ou non, d’eczéma, d’un érythème, de douleurs abdominales et/ou de vomissements.

Que faire ? Si vous observez une réaction suite à la consommation d’un aliment, tournez-vous immédiatement vers un médecin (allergologue ou non). Lui seul pourra déterminer l’allergène responsable. S’il s’agit des isolats de blé, il préconisera un régime d’éviction sévère.

Quelles sont les allergies croisées avec les isolats de blé ? Une personne allergique aux isolats de blé peut développer des allergies à d’autres céréales et aliments contenant des dérivés du gluten (les isolats de blé étant eux-mêmes des dérivés de gluten).

Publicité
A noter : Les isolats de blé sont très difficiles à détecter sur les étiquettes alimentaires puisque rarement notés sous cette dénomination. Ils se cachent en fait souvent sous le terme "protéines de blé". Tous les aliments contenant de la farine, des céréales, ou des résidus de ces composés sont à éviter.

Vidéos

Publicité

Ailleurs sur le web

Publicité
Publicité