Un anesthésiste reconnu coupable de viols sur plusieurs patientes

Publicité

Le Dr George Doodnaught, anesthésiste à Toronto, a été reconnu coupable d'agressions sexuelles sur 21 patientes, lors d'opérations chirurgicales.

Publicité

Une affaire sans précédent au Canada. Entre 2006 et 2010, le Dr George Doodnaught a abusé sexuellement de 21 femmes âgées de 25 à 75 ans pendant leurs opérations. C'est une patiente opérée en 2010 qui, la première, a décidé de porter plainte contre cet anesthésiste qui lui a caressé les seins et l'a forcée à pratiquer une fellation alors qu'elle subissait une hysterectomie. Les faits ont quand même été difficiles à prouver. Les récits des victimes pouvaient être pris pour des hallucinations provoquées par le cocktails d'anesthésiques administrés par le Dr Doodnaught. Les patientes étaient en fait dans un état entre conscience et inconscience. "Il contrôlait leur niveau d'anesthésie et savait qu'elles étaient incapables de résister. Il s'est appuyé sur les effets amnésiques des médicaments pour se protéger d'éventuelles plaintes", a estimé le juge David McCombs de la Cour supérieure de l'Ontario. Sur les 25 anesthésistes travaillant dans l'établissement concerné par les plaintes (Hôpital général de North York), seul le Dr Doodnaught était visé. "Nous nous sommes demandés à plusieurs reprises comment cela a pu arriver, qu'il ait fait ça dans une salle d'opération, un lieu de confiance ultime, est franchement choquant" a réagit Tim Rutledge, président de l'établissement. Le Dr Doodnaught ne pourra plus exercer dans l'hôpital et sera soumis à une audience disciplinaire de l'Ordre des médecins et des chirurgiens de l'Ontario. En jeu, sa licence.

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité