Toilettes publiques : hommes ou femmes qui sont les moins propres ?

Publicité

Du lavage de main au nettoyage de la cuvette, les hommes et les femmes ont différentes habitudes hygiéniques aux toilettes. Les plus sales ne sont pas forcément ceux que l'on pense. Révélations.

Publicité

Contrairement à ce qu’on pourrait penser : ce sont les hommes qui emportent la palme de la propreté, selon une nouvelle recherche australienne effectuée par Initial Hygiene.
Pourtant, l’enquête révèle que 89% des hommes croient que leurs collègues féminines sont parfaitement propres alors que 43 % des femmes estiment que leurs collègues masculins sont paresseux, insalubres et ne se lavent jamais les mains après un passage aux toilettes.
En fait sur ce dernier point les hommes sont à égalité avec les femmes : 96% de chaque sexe se lave les mains au bureau.
Pour le reste, c’est une autre histoire…

Ce sont les femmes qui ne rabattent pas le couvercle

Publicité
En effet, si 77% des hommes nettoient le siège des toilettes avant de s’asseoir, seulement 59% des femmes le font. Et si 52% d’entre-eux, nettoient après, les femmes ne le font qu’à 42%.
De plus, 67% d’hommes évitent de toucher ce que d’autres auraient touché avant eux dans les toilettes, tandis que cela ne dérange pas 53% de femmes.
Enfin, 69% des hommes rabattent le couvercle des toilettes avant de tirer la chasse, afin d’éviter la propagation des germes dans l’air, ce qui est le cas pour 63% de femmes
Publicité
"Les hommes ont une véritable compréhension de l’importance de la propreté des toilettes, en dépit des hypothèses négatives qui leurs sont attribuées", commente lapPsychologue Emma Kenny, interrogée par le DailyMail .
Mais alors, d’où vient cette idée reçue…Est-ce un stéréotype ou bien les hommes relâcheraient-ils la pression une fois de retour chez eux ?
ux ?

Vidéo : Une étude préconise de ne plus serrer la main...Mais le poing.



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité