Plus vos fesses sont grosses, plus votre enfant sera intelligent !

Publicité

Un scientifique américain a enfin trouvé un avantage à avoir de la graisse sur les fesses : elle favoriserait le développement du cerveau des bébés.

Publicité

Quel est le rapport entre avoir de grosses fesses et un bébé plus intelligent ? La réponse se trouve dans les cellules de la graisse. Un chercheur de l’Université de Pittsburgh (États-Unis) révèle qu’elles sont directement acheminées vers le cerveau de leur progéniture lors de l’allaitement et participe à sa construction. "Il faut beaucoup de graisses pour faire un système nerveux, et celles contenues dans les fesses et les hanches sont enrichies en DHA, l’acide docosahexaénoïque, qui permet de nourrir le cœur et le cerveau", explique le professeur Will Lassek. Une carence en DHA peut notamment mener à la dépression, à des troubles de l’attention ou accentuer les maladies du cerveau, comme la maladie d’Alzheimer.

Publicité
30% du poids total des femmes et composé de graisses, contre 10% pour les hommes. Difficile à perdre lorsqu’elle est sur les hanches, les fesses ou les cuisses, cette graisse est réservée à la formation du cerveau du nouveau-né. "C’est similaire à ce qui est observé chez les ours lorsqu’ils hibernent", note le pr Will Lassek. Rassure-vous cependant, en période d’allaitement, le professeur précise que les femmes perdent un demi-kilo.
>

Publicité
Les recherches ont été publiées dans le livre du professeur Lassek "Why women need fat" (Pourquoi les femmes ont besoin de graisse).

Vidéo. Allaitement maternel: adopter la bonne position



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité