Mort de Johnny Hallyday : les mots de sa femme sur ses derniers instants

Publicité

Le chanteur Johnny Hallyday est décédé d'un cancer du poumon dans la nuit du 5 au 6 décembre, dans un communiqué son épouse Laëticia Hallyday, meutrie, annonce la mauvaise nouvelle et raconte comment le rockeur s'est battu contre le maladie.

Publicité

© AFPL'icône du rock nous a quitté. Dans un communiqué envoyé à l'AFP par Laëticia Hallyday, l'épouse de "l'idole des jeunes" annonce le décès de son mari dans la nuit du 5 au 6 décembre des suites d'un cancer du poumon. Une annonce déchirante dans laquelle elle décrit comment Johnny Hallyday s'est battu dans ses derniers instants : " Jusqu'au dernier instant, il a tenu tête à cette maladie qui le rongeait depuis des mois , nous donnant à tous des leçons de vies extraordinaires", a-t-elle écrit dans son communiqué,"il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité."

"Il aura vécu toute sa vie pour son public"

Johnny Hallyday qui avait annoncé son combat contre un cancer du poumon le 8 mars dernier aura tout donné selon les nombreux témoignages de ses proches pour combattre la maladie. Le 28 novembre dernier, deux jours avant la sortie du livre de son ami Gilles Lhote, Gala.fr révélait que le journaliste écrivait dans son livre que le cancer du chanteur aurait métastasé, c'est-à-dire se serait propagé dans l'organisme depuis longtemps rendant le combat encore plus difficile. "Le taulier" s'est finalement éteint quelques semaines après avoir été hospitalisé pour détresse respiratoire. "Le cœur battant si fort dans un corps de rocker qui aura vécu toute une vie sans conces­sion pour son public, pour ceux qui l'adulent et ceux qui l'aiment".

Cancer du poumon : le cancer le plus meurtrier chez l'homme

Selon l’Institut National du Cancer, avec 20 990 décès estimés en 2015 , le cancer du poumon est le cancer le plus meurtrier chez l’homme devant le cancer colorectal ( 9 337 décès ) et le cancer de la prostate ( 8 713 décès ). L’Institut National du Cancer rapporte environ 45 222 cas en 2015 , dont 30 401 hommes et 14 821 femmes . L’âge moyen de son développement est de 66 ans chez l’homme et de 65 ans chez la femme. Il se développe le plus souvent à partir des cellules des bronches et le tabagisme en est la principale cause.

La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié en 2016 un rapport sur l’évaluation de la pertinence du dépistage du cancer du poumon en France . Ainsi, le troisième Plan cancer 2014-2019 de la HAS mentionne "la nécessité de développer et accompagner des innovations technologiques et organisationnelles en matière de dépistage des cancers : valider une modalité de dépistage sensible et spécifique du cancer du poumon à l’horizon du Plan et soutenir des expérimentations en population ciblée ; promouvoir la recherche pour aller vers de nouvelles modalités de dépistage pour les cancers fréquents et/ou graves ( cancer de la prostate , cancer du pancréas, cancer du poumon)". Elle rappelle également les difficultés à identifier précisément la population la plus à risque de cancer du poumon, et souligne donc l ’intérêt d’orienter les recherches autour de cette question .

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité