Mise en garde contre des médicaments provoquant une pneumonie

Publicité

L'agence nationale du médicament met en garde contre un certain type de médicaments qui auraient plus de risques de provoquer une pneumonie chez les patients que de les soigner.

Publicité

© FotoliaDans un nouveau communiqué l'Agence nationale du médicament (ANSM) met en garde contre un certain types de médicaments : les corticoïdes inhalés chez les patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Ils seraient susceptibles de causer une pneumonie chez les patients.

Evaluation de la balance bénéfice/risque en cours

Publicité
Selon l'ANSM, en 2007 une étude avait déjà montré que "les patients traités par corticoïdes inhalés (le fluticasone) avaient plus de risque de développer une pneumonie que ceux traités par placebo". De nouvelles données récentes viennent également de confirmer ces risques, en conséquent l'agence demande à ce que la balance bénéfice/risque de ce type de médicaments soit de nouveau évaluée. Pour l'instant l'étude est en cours et de nouveaux éléments manque avant de mettre à jour les notices des médicaments ou prendre des mesures. Les décisions définitives devraient être présentées d'ici mars 2016.

Vidéo.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité