Minceur : un faux complément alimentaire retiré du marché

La fabrication et la vente d’une solution minceur présentée comme "complément alimentaire d'origine végétale" ont été interdites par l’Agence nationale du médicament. En cause, la présence de substances similaires au Prozac® et au Voltarène®.

Publicité
Publicité

Vendu comme "complément alimentaire d’origine végétale", le dénommé "Irem Naturel", disponible sous forme de gélules, a été retiré du marché français mi-2015 par l’Agence française des produits de santé (ANSM), a révélé la revue médicale Prescrire. En cause, son état de "médicament qui ne dit pas son nom, non autorisé, et qui plus est avec une substance interdite".

Il contenait du Prozac® et du Voltarène®

En effet, après avoir observé des effets indésirables chez certains patients, l’ANSM a lancé les analyses, jusqu’à trouver l’antidépresseur "fluoxétine" (Prozac®....), de la sibutramine, "un coupe-faim amphétaminique (ex-Sibutral®), retiré du marché en raison de risques cardiovasculaires disproportionnés", précise Prescrire, et du "diclofénac" (Voltarène®...) un anti-inflammatoire non stéroïdien, parmi les composants du produit.

Publicité

Malaises, angoisses et anorexie dans la liste des effets indésirables

"Malaises, angoisses, palpitations, sensations d’oppression thoracique nocturnes, sueurs, sécheresses buccales et anorexies" font partie des effets secondaires connus pouvant résulter de la prise des médicaments cités ci-dessus. Or, ils ont été notifiés après la prise de l’Irem Naturel.

"Cet exemple illustre à nouveau les grandes incertitudes concernant la composition de ces produits dits compléments alimentaires. Attention aux produits qui se vantent de propriétés thérapeutiques sans être des médicaments" a conclu la revue médicale.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité