L'état de santé de notre foie dépendrait de celui de notre peau

Publicité

C’est par hasard au cours d’une étude sur les acides gras, que des chercheurs Danois ont découvert que la santé de notre foie dépendrait de celle de notre peau.

Publicité

Selon une étude danoise, l’état de la peau aurait une incidence sur notre foie. En étudiant la fabrication d’une protéine appelée "Acyl-CoA-binding" dans le foie de souris, des chercheurs danois ont fait cette découverte. Ils se sont aperçus que les souris qui présentaient des dépôts de graisse dans le foie avaient une apparence plus faible que les autres. "Nous pensions au départ que c’était due à l’absence de l’Acyl-Coa-binding", explique Ditte Nesse, auteur de l’étude. Pourtan,t après avoir enlevé la protéine du foie des souris, elles ont gardé leur aspect fragile et accumulaient plus de graisse. Les chercheurs ont donc soupçonné qu’un problème de peau avait une incidence sur le foie.
La peau communique avec le foie
En regardant plus en détails, les scientifiques ont noté que la peau de ces souris retenait de l’eau. En s’échappant l’eau leur faisait perdre de la chaleur créant une accumulation de graisse dans le foie. Ils ont alors mis une combinaison en latex aux souris pour empêcher l’eau de s’échapper. Résultat ? La chaleur est de nouveau revenue dans le corps de souris et les graisses ne s’accumulaient plus dans leur foie. Une découverte qui pourrait pousser à surveiller l’état du foie de certains patients atteints de maladies de peau. D’autres recherches se poursuivent afin de savoir si ce phénomène peut aussi toucher l’homme.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité