Elle reçoit des injections de désinfectant à la place de sa péridurale

Publicité

En plein accouchement, une Suédoise a commencé à se tordre de douleur, à cause d’une erreur dans le produit qui lui a été injecté.

Publicité

Toutes les mères vous le diront, il est impossible d’oublier la naissance de son enfant. Pour cette Suédoise, son accouchement restera d’autant plus marquant qu’il fut ponctué d’une erreur médicale.

Le 26 juillet dernier, elle fut admise à l’hôpital de Malmö, l’heure de mettre au monde son bébé étant arrivée. Alors en plein travail, la future maman reçut une injection de désinfectant au lieu de la péridurale.

Publicité
Un échange de flacon responsable

Lors d’un accouchement avec péridurale, des analgésiques sont injectés directement dans le nerf longeant la colonne vertébrale afin de bloquer instantanément les signaux de douleurs envoyés au cerveau. Mais après un échange de flacon, elle reçut une dose de chlorhexidine. Ce produit chimique puissant est utilisé pour désinfecter le matériel médical, comme les cathéters.

Une semaine après la naissance de son enfant, la jeune maman était toujours hospitalisée. "Elle souffre de douleurs extrêmes dans le dos, a déclaré son mari au journal The Local. Elle ressent comme des chocs électriques qui lui parcourt tout le corps jusqu’aux pieds." Ce n’est que deux semaines après l’accouchement qu’elle a pu regagner son domicile.

L’hôpital, qui considère cet incident comme très grave, a dépêché un neurologue pour évaluer les conséquences sur la santé de la mère suédoise. Selon lui, la dose injectée était si faible que le risque de dommages durables est minime.

Sur le même thème : Accouchement : l'expulsion et la délivrance :

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité