Démence : si vous n'arrivez pas à faire ça vous êtes à risque

Publicité

Parler lentement, avoir dû mal à prononcer certains mots... Des chercheurs américains mettent en garde contre un trouble du langage qui peut paraître bénin en premier lieu mais qui cache en réalité une maladie neurodégénérative.

Publicité

© FotoliaL’apraxie progressive primaire de la parole se manifeste souvent, pour commencer, par un simple trouble du langage : la personne a un débit lent, commet des erreurs de langage, se révèle en incapacité de prononcer certains mots… Selon des scientifiques de la Mayo Clinic (Phoenix - Etats-Unis) elle pourrait révéler une maladie neurologique dégénérative.

L’étude a été conduite pendant une dizaine d’années par deux chercheurs de la clinique américaine : le professeur Keith Joseph, neurologue, et Joseph R. Duffy, orthophoniste. Elle a été présentée le 14 février à l’association américaine pour l’avancement des sciences (Washington).

Publicité
Selon les chercheurs, l’apraxie est souvent confondue avec la maladie d’Alzheimer ou la sclérose latérale amyotrophique, alors que diagnostiquée plus tôt comme une maladie à part entière, elle peut donner lieu à un meilleur traitement.

Pire que la maladie d’Alzheimer

"Parce que [l’apraxie] est d’abord présentée comme un problème de la parole, les patients entendent souvent : "C’est dans la tête"", a commenté le Dr Joseph. "En réalité, c’est une maladie dévastatrice – en quelque sorte pire que la maladie d'Alzheimer qui épargne généralement l’équilibre et la marche jusqu'à très tard – qui peut commencer par une incapacité à prononcer quelques mots. Six ans plus tard, le patient est en couche-culotte, ne peut pas parler, ne peut pas marcher et est en train de baver."

L’apraxie peut être due à un accident vasculaire cérébral (et dans ce cas, elle s’améliore au fil du temps) mais est souvent d’origine inconnue. Les chercheurs ont repéré cependant l’accumulation anormale de la protéine "tau" (également en cause lors de la maladie d’Alzheimer) dans le cerveau de personnes décédées victimes d’apraxie.

Vidéo. La maladie d'Alzheimer

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité