Décès d’un homme d’une forme fulminante de méningite à Dijon

L'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté annonce à l'AFP un nouveau cas de méningite foudroyante mortelle, un an après que trois autres cas se soient déjà produits dans ce secteur dont deux ont été mortels également. Un traitement préventif a été proposé aux proches de la victime.

Publicité
Publicité

© Adobe StockNouveau cas d'alerte à la méningite à Dijon (Côte d'Or). Mardi 2 janvier 2018, l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche Comté a annoncé le décès d'un jeune homme de 23 ans, originaire de Chenôve, vendredi dernier, rapporte l'AFP. La victime est décédée dans la nuit suivant son hospitalisation pour une méningite fulminante. Selon l'ARS, il s'agirait d'une méningite bactérienne, mais dont le sérogroupe n'est pas encore connu. Il devrait bientôt l'être suite aux analyses effectuées.

3 autres cas dont 2 mortels s'étaient déclaré il y a un an dans la région

Même si selon, l'ARS, le patient n'était pas étudiant àlL'université de Dijon, ce nouveau cas se déclare presque exactement un an après l'apparition de trois cas de méningites dans cet établissement. La méningite appartenait à l'époque au sérogroupe W, deux étudiants sur les trois en sont décédés. A la suite de cette évênement, une vaste opération de vaccination préventive avait été lancée par l'ARS sur 14 000 étudiants, rappelle Le Parisien.

Publicité

Selon l'ARS, il a été proposé un traitement antibiotique préventif aux proches de la nouvelle victime en vue d'une vaccination adaptée une fois le sérogroupe connu.

Qu'est-ce que la méningite bactérienne ?

Bien que la plupart des méningites bactériennes soient causées par le méningocoque (Neisseria meningitidis), beaucoup d'autres bactéries peuvent être responsables. Chez le nourrisson l'agent principal est le Streptococcus agalactiae, l'Escherichia coli et la Listeria monocytogenes. Chez les enfants plus âgés on retrouve le Streptococcus pneumoniae et l'Haemophilus influenzae type B. Chez l'adulte la méningite bactérienne peut-être causée par le pneumocoque, le Staphylocoque, le Pseudomonas. Selon les régions du monde et les conditions sanitaires de certains pays, la méningite bactérienne peut être causée par le Mycobacterium tuberculosis (méningite tuberculeuse), le Treponema pallidum (syphilis), la Leptospira interrogans (leptospirose), Borrelia burgdorferi (maladie de Lyme), le Pseudomonas aeruginosa et la Klebsiella pneumoniae. À noter également que les personnes immunodéprimées par un traitement médicamenteux ou une maladie comme le SIDA sont sujettes à contracter la maladie.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité