Cette bactérie dans l'eau peut manger le cerveau

Publicité

Une bactérie présente dans les eaux stagnantes et se nourrissant des tissus de notre cerveau a causé la mort d'une petite fille aux Etats-Unis.

Publicité

"Naegleria fowleri", c'est le nom d'une bactérie qui a causé la mort d'une petite fille de 9 ans, dans le Kansas (Etats-Unis). Piscine, lacs... Surnommée "la mangeuse de cerveau", elle a été détectée dans les sources d'eaux qui ne sont pas traitées au chlore sur le territoire américain.

Elle entre par le nez pour se nourrir de tissus du cerveau

Publicité
Selon les autorités sanitaires du pays, la bactérie entrerait dans l'organisme lors de l'inhalation de l'eau. En passant par le nerf olfactif, elle rejoindrait le cerveau dont elle aspirerait les tissus avec une ventouse, pour se nourrir. La matière grise disparaîtrait entraînant la perte du goût et du toucher. La "Naegleria fowleri" pourrait aussi être responsable d'hallucinations et de convulsions augmentant le risque de mort de la victime.

Récemment, trois nouvelles villes américaines ont déclaré la présence de "Naegleria fowleri". Mais les autorités veulent rassurer les populations en rappelant que les victimes sont rares (34 en 10 ans) et qu'il faut inhaler une énorme quantité d'eau pour risquer une infection.

Aucun cas de ce genre n'a été publiquement rapporté en France.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité