AVC : votre région est-elle dans le rouge ?

Publicité

La Drees publie un recueil d'indicateurs régionaux mettant en évidence l'état de santé des populations selon leur lieu d'habitation. On y découvre entre autre les régions qui comptent le plus grand nombre d'accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Publicité

Votre région est-elle particulièrement concernée par les accidents vasculaires cérébraux ? Les données publiées le 25 août 2014 par la Drees permettent de répondre à cette question.

- Sur la première marche : le Limousin avec 81 AVC recensés en 2011 pour 100 000 habitants.

Publicité
- Derrière, avec des taux allant de 60 à 65 AVC pour 100 000 habitants : les régions Poitou-Charentes (65), Corse (65), Guadeloupe (64), Bretagne (63), Bourgogne (62), Auvergne (62), Aquitaine (62) et Centre (60).

- Comptabilisant 50 à 60 AVC pour 100 000 habitants : les régions Martinique (59), Languedoc-Roussillon (58), Midi-Pyrénées (56), Lorraine (54), Haute-Normandie (54), Basse-Normandie (54), Provence Alpes Côtes d'Azur (53), Franche-Comté (52), Nord-Pas-de-Calais (52), Pays de la Loire (52), Champagne-Ardenne (51).

- Parmi les régions les moins à risque d'AVC : Alsace (47), Ile-de-France (31), Picardie (46), Rhône-Alpes (40), La Réunion (40) et la Guyane (20).

A noter que selon les chiffres repris par la Drees, les régions de La Réunion, la Guadeloupe et de la Guyane ont le nombre d'AVC les plus invalidants (796, 785 et 713 pour 100 000 habitants).

Vidéo. Comment se développe un AVC ?

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité