1 médicament sur trois ne servirait à rien selon le Pr Philippe Even

1 médicament sur trois ne servirait à rien selon le Pr Philippe Even©Istock

Dans la mise à jour de son best seller 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux, le Pr Philippe Even part à nouveau en campagne contre certains médicaments qui seraient inutiles.

Publicité
Publicité

Le polémique professeur Philippe Even vient de publier une nouvelle version de son ouvrage 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux , paru en 2012. La raison ? Depuis quatre ans, 1500 nouvelles mises sur le marché de médicaments ont été autorisées et un tiers des médicaments proposés ne servirait à rien selon lui. "C’est quand même énorme !" , s’est-il insurgé dans une interview au Parisien .

Publicité

Gastro : des médicaments inefficaces

Publié en 160 000 exemplaires, la première version de l’ouvrage, co-écrite avec Bernard Debré a été un véritable succès. Elle lui a aussi valu, avec son co-auteur, une interdiction d’exercer pendant un an pour "manque de confraternité". Aujourd’hui, Philippe Even, 84 ans, monte à nouveau au front contre "ces poudres de perlimpinpin". Il pointe du doigt l’inefficacité, selon lui, de certains médicaments, "particulièrement élevée dans le domaine de l'ORL (78 %) et en gastro-entérologie (62 %). Dans le domaine de l'allergie et de la nutrition, un sur deux n'apporte aucun bénéfice au malade".

Marisol Touraine ne veut pas "froisser l’opinion"

Le spécialiste remet également en cause les médicaments contre la maladie d’Alzheimer, jugés inutiles par la Haute Autorité de santé, rappelle-t-il, mais pas par la ministre de la santé Marisol Touraine, qui ne veut pas "froisser l’opinion". Le polémiste ne se dit pourtant pas opposé aux médicaments en général, puisqu’ il croit à l’efficacité des antibiotiques, du paracétamol, de la cortisone - "une superbe molécule-, des anti-hypertenseurs, de l’insuline...
"Nous sommes toujours les champions du monde en volume de la consommation de médicaments. Il y a urgence à changer ce système, dans l'intérêt même des patients", a-t-il déclaré au Parisien .

Vidéo. La maladie d'Alzheimer en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité