1 cancer sur 100 causé par un gène désactivé

Publicité

Des chercheurs britanniques ont mis en évidence l'implication d'un gène dans le développement de plusieurs types de cancer.

Publicité

A l'avenir, le traitement de milliers de patients atteints de cancer pourrait s'améliorer considérablement. Des scientifiques britanniques du Wellcome Trust Sanger Institute ont identifié un gène qui favoriserait le développement de cancers. Ces chercheurs ont surtout réussi à démontrer que ce gène, le CUX1, ne limitait pas son action néfaste à une catégorie de tumeur, mais à presque tous les types de cancer.

Présent chez tous les êtres humains

Publicité
En analysant les données de plus de 7500 patients atteints de cancer dans le monde entier, ils ont constaté que dans environ 1% des cas, les malades présentaient un gène CUX1 désactivé. Or, lorsque celui-ci ne s'exprime pas, il entraîne la réduction des effets inhibiteurs de la protéine PIK3IP1. Cela favorise, par le biais de l'activation plus forte d'une enzyme, la croissance cellulaire, causant ainsi la progression de la tumeur.

Si ce gène est présent dans chacun d'entre nous, il n'est pas déficient chez tout le monde. Actif, il ne présente même aucun risque pour la santé. Les scientifiques vont devoir maintenant travailler sur un test de dépistage du CUX1 déficient. De cette façon, les personnes présentant ce gène désactivé pourront bénéficier d'un traitement beaucoup plus ciblé. Il sera alors possible de ralentir la progression du cancer, voire même d'éviter son apparition.

Source : DailyMail

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité