Etre beau limiterait les risques de tomber malade

Publicité

Une étude révèle que les personnes agréables physiquement seraient moins susceptibles de souffrir de certaines pathologies.

Publicité

Et si votre physique était le premier révélateur de votre santé ? Des chercheurs de l’université de Cincinnati (USA) suggèrent en effet que les personnes agréables à regarder auraient moins de risques de développer des maladies comme le diabète, l’asthme, l’hypertension artérielle ou d’avoir du cholestérol.

Pour affirmer cela, les scientifiques se basent sur les données médicales de 15 000 personnes âgées de 24 à 35 ans, suivis depuis l’âge de 10 ans. Chacune a été interrogée pendant 90 minutes sur les maladies dont elle avait pu être diagnostiquée ainsi que sur les symptômes dont elle pouvait souffrir. Son dossier médical a ensuite été analysé.

Publicité
A la fin de l’entretien, l’enquêteur a noté le niveau d’attractivité physique de l’interrogé. Les participants ont ainsi pu être classés en cinq catégories : très peu attrayant, peu attrayant, dans la moyenne, attrayant, très attrayant.

Résultat ? A chaque passage dans une catégorie supérieure de beauté, les hommes voyaient les risques de diagnostic diminuer de 13% lorsqu’il s’agissait du cholestérol, de 20% pour l’hypertension artérielle et de 15% pour la dépression. Les femmes étaient 22% moins susceptibles d’avoir du diabète. Le risque d’hypertension artérielle diminuait de 21%.

Pour les scientifiques, un physique attractif serait le marqueur de gènes sains, responsables également d’une meilleure santé. Ces gènes augmenteraient aussi, selon eux, la probabilité d’avoir une descendance en bonne santé.

Leurs recherches ont été publiées dans la revue Evolution and Human Behavior.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité