Infection des poumons : les premiers symptômes

Publié le 05 Août 2018 par La Rédaction Médisite
Derrière la terminologie générique « infection des poumons » sont regroupées les différentes pathologies touchant les structures pulmonaires. La bronchite est la plus fréquente d’entre elles. En plus de la fièvre, quels sont les autres signes de l’infection pulmonaire ?
Publicité

6750912-inline-500x333.jpg© Istock

Infection des poumons : qu’est-ce que c’est?

Dans le langage médical, on parlera davantage de pneumopathie pour qualifier une atteinte des poumons. Il existe différents types d’infections pulmonaires qui vont se différencier principalement par la localisation de l’atteinte. Il pourra s’agir des alvéoles, des alvéoles et des bronches, des bronchioles ou encore de la plèvre. Ces affections respiratoires peuvent présenter divers niveaux de gravité et engendrer des complications plus ou moins sévères. Elles peuvent être d’origine virale, bactérienne ou parasitaire. Les personnes de plus de 65 ans constituent la population présentant un risque infectieux accru.

Publicité
Publicité

Infection des poumons : comment la reconnaître?

Si les signes cliniques varient en fonction des patients et de la nature de l’atteinte, certains symptômes peuvent toutefois constituer de véritables signaux d’alerte. La fièvre, tout d’abord, ainsi qu’une toux persistante font partie des premières manifestations de la pneumopathie, même si certaines pneumonies ne génèrent pas de fièvre. Ce sont les difficultés respiratoires qui vont représenter le signe le plus probant de l’infection des poumons. Elles pourront être associées à une importante fatigue, à des douleurs musculaires, à des nausées et/ou vomissements, ou encore à des troubles du rythme cardiaque.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X