Piqûres d’insectes : les principaux coupables

Les piqûres d’insectes et acariens peuvent être provoquées par moustiques, abeilles, guêpes, frelons, araignées, taons, tiques, aoûtats... Moustiques et taons sont plus nombreux près de l’eau. Abeilles, guêpes et autres hyménoptères butineurs sont attirés par les parfums et les couleurs vives. Araignées, tiques et aoûtats grouillent dans l’herbe et les buissons.

Comment éviter les piqûres d’insectes à l’extérieur

Il est conseillé de porter des vêtements amples, de couleur claire, et couvrants : manches longues et pantalons resserrés au bas des jambes. Et bien sûr de ne pas marcher pieds nus. On évite de porter des parfums forts (parfums corporels et lessives odorantes), ainsi que d’exposer les aliments et boissons très sucrés. Les répulsifs constituent une excellente solution de prévention. Ils peuvent s’appliquer directement sur la peau (répulsifs cutanés) ou les vêtements (répulsifs textiles). Il est ici recommandé de choisir les produits adaptés à sa zone d’habitation, éviter les biocides et insecticides puissants réservés aux zones tropicales (DEET).

Comment éviter les piqûres d’insectes à l’intérieur

Ouvrez pour aérer les fenêtres donnant sur une zone ombragée, car les insectes sont plus nombreux au soleil. Dans la maison, dès le coucher du soleil, les moustiques sont le plus à craindre. Le mieux est d’installer des moustiquaires aux fenêtres, au-dessus des lits des enfants. On peut également employer les répulsifs cités ci-dessus, les utiliser en diffusion, ou encore sur moustiquaires ou cadres des portes et fenêtres.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.