Découverte des nodules à la thyroïde

Dans la grande majorité des cas, les nodules thyroïdiens sont découverts par hasard. C’est donc de façon fortuite qu’à l’occasion d’une visite médicale de routine, par exemple, qu’on pourra détecter une petite boule à la base du cou. Les femmes sont les plus concernées par ce type de problèmes, surtout après 50 ans, mais tout le monde peut présenter un nodule à la thyroïde.

Nodule à la thyroïde : quand les enlever ?

Seuls 20 % des nodules thyroïdiens sont opérés (40 000 opérations en France chaque année). Parmi ces 20 %, on distingue trois situations justifiant l’intervention : les nodules qui entraînent une gêne importante pour respirer ou pour avaler (généralement s’ils font 4 cm) ou qui occasionnent la formation d’un goitre, les nodules qui sécrètent des hormones thyroïdiennes en excès (nodules chauds) et les nodules susceptibles de devenir cancéreux (surtout s’ils sont durs, irréguliers et qu’ils entraînent des troubles de la voix). On retire rarement un nodule seul ; le plus souvent, on retire un des deux lobes de la thyroïde, voire la totalité de la glande (thyroïdectomie totale). Dans ce cas-là, il faudra prendre un traitement hormonal à vie.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.