ORL : les tests de diagnostic de l'oreille interne

Publié le 07 Août 2018 par La Rédaction Médisite
L'oreille interne est l'organe qui contrôle l'audition et l'équilibre. Les pathologies de l'oreille interne peuvent provoquer des vertiges et des troubles auditifs. Face à de tels symptômes, un bilan ORL s'impose pour pratiquer des tests diagnostics.
Publicité

6750923-inline-500x334.jpg© Istock

Quels sont les principaux troubles dus à une atteinte de l'oreille interne ?

Les pathologies de l'oreille interne peuvent provoquer des vertiges et/ou des troubles de l'audition. Parmi les principales atteintes de l'oreille interne, on trouve les labyrinthites, les neurinomes de l'acoustique, la maladie de Ménière, l'otospongiose, ou encore l'hyperacousie. Ces différentes maladies peuvent provoquer des troubles de l'équilibre, une baisse de l'audition et des acouphènes. Certaines sont transitoires et d'autres chroniques, c'est pourquoi un bilan ORL complet s'impose face à de tels symptômes.

Publicité
Publicité

Quels tests diagnostics pratiquer face à des dysfonctionnements de l'oreille interne ?

Les dysfonctionnements de l'oreille interne doivent être explorés par un médecin ORL. Il va d'abord faire un interrogatoire et un examen clinique précis comportant des tests auditifs et de l'équilibre, ainsi qu'un examen neurologique. Ensuite, il va pratiquer un audiogramme qui permet de mesurer l'intensité des troubles auditifs et leur caractère uni ou bilatéral. Un scanner ou une imagerie par résonance magnétique est souvent indispensable pour bien explorer l'oreille interne et visualiser une otospongiose ou une tumeur, comme le neurinome de l'acoustique.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X