Schizophrénie ou bipolarité : quelle différence ?

Schizophrénie ou bipolarité : quelle différence ?©iStock

Bien que fréquemment confondues, la schizophrénie et la bipolarité sont des troubles de la personnalité qui possèdent leur propre singularité. Mais en quoi diffèrent-ils exactement ? 

Publicité
Publicité

Le point sur la bipolarité

Autrefois connue sous le terme de "psychose maniaco-dépressive", la bipolarité se caractérise par des changements soudains de l'humeur. Elle alterne deux phases de manière cyclique : la phase dépressive et la phase maniaque. La première se manifeste par un état dépressif intense. La personne bipolaire ressent alors un vide profond : elle n'a plus goût à rien et peut même, dans certains cas, avoir des idées suicidaires. La phase maniaque, quant à elle, se traduit par une euphorie et une exaltation disproportionnées. Entre ces deux phases extrêmes, on distingue un épisode transitoire, appelée l'"euthymie", au cours duquel l'individu retrouve un état d'esprit dit normal.

Publicité

Quels sont les symptômes de la schizophrénie ?

La schizophrénie est une maladie cérébrale persistante qui modifie la nature des sentiments, des sensations, des pensées rationnelles, mais également des comportements. Elle altère également les capacités d'apprentissage et la mémoire. Au quotidien, une personne souffrant de schizophrénie a des difficultés à discerner ce qui est réel de ce qui est imaginaire. Ses perceptions sont généralement totalement fantasmées et hallucinatoires. Persuadée que le monde lui est hostile, elle peut vivre des épisodes paranoïaques très sévères. Elle a, par conséquent, des réactions imprévisibles et irrationnelles. Bien souvent, l'individu schizophrène s'isole peu à peu de son entourage.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité