Anorexie restrictive : la définition

Anorexie restrictive : la définition©iStock

L'anorexie mentale est, d'après les spécialistes, la maladie psychiatrique la plus grave. Les causes et les symptômes peuvent varier, mais le constat est le même : le malade maigrit excessivement, refuse de s'alimenter et, chez les femmes, les règles disparaissent. Zoom sur une des formes de l'anorexie mentale : l'anorexie restrictive.

Publicité
Publicité

Définition de l'anorexie restrictive

L'anorexie restrictive est la forme la plus répandue. Elle se définit par une peur majeure de grossir et un refus total de s'alimenter. Les patients atteints d'anorexie restrictive ont besoin de contrôler leur corps, les calories ingérées et le monde qui les entoure. Ils ont un sentiment de toute-puissance qui leur permet, en s'affamant, d'avoir une emprise sur leurs angoisses. Ils sont, par ailleurs, obsédés par leur apparence et sont souvent fiers de leur maigreur et de l'affolement qu'elle provoque chez leurs proches.

Publicité

Causes de l'anorexie mentale

Les causes de ce trouble alimentaire sont variées. On impute souvent la maladie à un choc psychologique, un événement traumatisant, un dysfonctionnement familial. Ces déclencheurs provoquent un stress auquel le malade répond en arrêtant de s'alimenter, ce qui lui procure un semblant de maîtrise de la situation.

Anorexie et traitement

Le traitement des malades implique une prise en charge globale des symptômes de l'anorexie. Il s'agit de calmer les angoisses, de faire disparaître le sentiment de toute-puissance et d'accompagner le patient pour lui apprendre à se réalimenter. Un accompagnement psychologique est également indispensable car l'anorexie cache souvent une dépression majeure. Que ce soit en ambulatoire ou en hospitalisation, une équipe pluridisciplinaire est nécessaire à la guérison.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité