Reflux gastro-œsophagien : 3 aliments à favoriser

Le reflux gastro-œsophagien correspond aux remontées acides en provenance de l’estomac jusque dans l’œsophage ou la bouche. Si cette manifestation peut survenir après un repas trop riche, elle peut se caractériser par une douleur pathologique à l’estomac chez certaines personnes.

Publicité
Publicité

5744526-inline-500x333.jpg© Istock

Le reflux gastro-œsophagien, qu’est-ce que c’est ?

Publicité

Le reflux est considéré comme pathologique lorsque les remontées acides sont récurrentes et prolongées. Ce type d’affection est plus fréquent chez les bébés à cause de l’immaturité de leur sphincter inférieur de l’œsophage qui n’assure pas correctement son rôle de clapet. Mais il arrive, pour différentes raisons, que cette défaillance musculaire survienne aussi à l’âge adulte. À terme, ce type de problématique mécanique peut avoir une incidence notable sur l’intégrité de l’œsophage qui n’est pas armé pour affronter une telle acidité. Il est fréquent que les personnes souffrant de reflux gastro-œsophagien présentent une œsophagite.

Le reflux gastro-œsophagien, que faut-il manger ?

En parallèle d’un traitement médicamenteux approprié, le gastro-entérologue conseille généralement à son patient d’éviter de consommer certains aliments acides, tels que les agrumes, ou trop gras à l’image de la charcuterie. En contrepartie, il est vivement conseillé d’augmenter sa consommation de produits riches en fibres alimentaires qui vont accroître la pression exercée sur le sphincter œsophagien. Côté légumes, les haricots, les artichauts, les pois, les carottes ou encore la courge sont à privilégier. Côté fruit, la pomme et la poire peuvent être consommées sans modération. Les amateurs de produits carnés pourront, eux, se faire plaisir avec des viandes maigres.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité