Nodule thyroïdien chaud ou froid : la différence

Publicité

Les nodules thyroïdiens sont des excroissances qui se forment dans la thyroïde, cette glande située à la base du cou. Ils sont souvent révélés à partir de la cinquantaine et en plus forte proportion chez les femmes. Ces nodules n'entraînent que rarement une douleur, et peuvent être qualifiés de "chauds" ou "froids". Quelle est la différence ?

Publicité

Nodules thyroïdiens chauds et froids : l'examen médical

Après leur découverte par palpation de la glande ou lors d'un examen médical, il est nécessaire de confirmer la présence des nodules thyroïdiens et de les analyser par scintigraphie. Cet examen consiste à inoculer une substance radioactive au niveau de la thyroïde pour observer l'activité des tissus. L'examen met en lumière une radioactivité importante autour des nodules chauds, tandis qu'elle demeure faible autour des nodules froids. Le qualificatif des nodules est ainsi bien trouvé.

Les risques des nodules thyroïdiens chauds

Publicité

Les nodules thyroïdiens chauds sont minoritaires (10 % environ des nodules) et ne sont jamais cancéreux. Leur fâcheuse manie est cependant de produire trop d'hormones thyroïdiennes. La personne est alors en hyperthyroïdie et présente des symptômes tels que l'irritabilité, la nervosité, l'hypertension artérielle, les troubles du sommeil et la perte de poids... Les nodules thyroïdiens froids sont majoritaires et peuvent devenir cancéreux dans au moins 5 % des cas. Leur surveillance régulière est donc essentielle, et il est nécessaire de les enlever s'ils présentent des risques malins.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité