Patch antitabac à la nicotine : les effets secondaires possibles

Les patchs antitabac représentent une aide précieuse lors du sevrage tabagique. Mais ces substituts nicotiniques peuvent être à l'origine d'effets secondaires parfois gênants. Le dosage des patchs doit être adapté.

Publicité
Publicité

© Istock

Comment utiliser les patchs antitabac à la nicotine ?

Les patchs antitabac permettent d'atténuer les symptômes liés au sevrage de la nicotine. Ils libèrent de la nicotine régulièrement, mais en quantité inférieure à celle de la cigarette. Il existe différents dosages, qui sont adaptés à chaque fumeur, en fonction de sa consommation quotidienne de cigarettes. Les patchs se collent sur la peau et se changent toutes les 24 heures. Ces dispositifs sont des médicaments qui s'achètent en pharmacie. L'arrêt du tabac est impératif lors de l'utilisation des substituts nicotiniques.

Quels sont les effets secondaires des patchs antitabac à la nicotine ?

Les patchs antitabac à la nicotine peuvent présenter des effets secondaires au niveau du site d'application du timbre, tels que rougeurs ou démangeaisons. Il est alors conseillé de retirer le patch. Ces dispositifs peuvent également provoquer des maux de tête, des nausées, des vertiges ou des bouffées de chaleur. Les signes de sevrage à la nicotine peuvent être considérés comme des effets indésirables des substituts. Ce sont principalement l'anxiété, la dépression ou l'insomnie. Les effets secondaires sont beaucoup plus sévères si on continue à fumer en portant un patch. Cela peut provoquer des troubles de l'humeur parfois graves.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité