Spasmophilie et fatigue : quelles causes ?

Spasmophilie et fatigue : quelles causes ?©iStock

La spasmophilie a la particularité de ne pas être reconnue en tant que maladie. Touchant pourtant de nombreuses personnes, elle reste entourée de mystères, concernant ses causes, mais également concernant la meilleure façon de traiter les patients souffrant de spasmophilie. La fatigue fait partie des symptômes récurrents chez tous les patients.

Publicité
Publicité

La ou les causes de la spasmophilie ?

Les causes de la spasmophilie restent à ce jour encore mal connues. De nombreuses hypothèses ont été réalisées, mais aucune n'a réellement été validée. Une carence en calcium et un défaut dans les échanges de celui-ci entre les cellules seraient en cause, tout comme un trouble nerveux provoquant un dysfonctionnement dans la transmission des messages entre les neurones et les muscles. Cependant, deux symptômes semblent particulièrement marquer la spasmophilie : le stress et surtout la fatigue intense.

Publicité

La fatigue et la spasmophilie

Tous les patients souffrant de spasmophilie ont en commun une grande sensibilité aux émotions négatives, provoquant stress et angoisse démesurés compte tenu de la situation. Cette sensibilité serait alors à l'origine de cette fatigue physique et mentale, le patient luttant pour contrôler et gérer constamment tous les messages négatifs qu'il reçoit. Le corps et l'esprit s'épuisent alors. Ainsi, bien que les causes de la spasmophilie ne puissent encore être traitées, le recours à des médicaments comme des anxiolytiques permet de gérer cet état de stress permanent qui fatigue tout le corps.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité