Fibromyalgie : faut-il suivre un régime sans gluten ?

Publicité

S'il est possible d'obtenir une prise en charge de la fibromyalgie, il n'existe pas pour autant de traitement efficace. Le régime sans gluten pourrait néanmoins en améliorer les symptômes. 
Mais pourquoi envisager un régime sans gluten en cas de fibromyalgie ?

Publicité

© Fotolia

Le régime sans gluten contre la fibromyalgie

Syndrome d'origine neurologique, la fibromyalgie se caractérise par des douleurs dans tout le corps, associées à une fatigue et des troubles du sommeil, parfois à de l'anxiété.
De son côté, l'intolérance au gluten ou maladie cœliaque engendre une réaction immunologique anormale avec lésions de la membrane intestinale, mais aussi modification du taux de sérotonine (neurotransmetteur), et les symptômes qui en découlent seraient similaires à ceux de la fibromyalgie.
Suite à l'adoption d'un régime sans gluten, la rémission de maladies du système nerveux aurait été constatée chez des personnes souffrant d'intolérance. On peut donc penser qu'un régime sans gluten strict pourrait également améliorer les symptômes de la fibromyalgie.

Publicité
Passer au régime sans gluten

On commence évidemment par éliminer de notre alimentation toutes les céréales et pseudo-céréales en contenant : blé, épeautre, seigle, orge, kamut, petit épeautre et avoine (attention aussi au quinoa).
On exclut également les produits transformés en contenant, tels que les pains, pâtes, farines, flocons et viennoiseries.
Enfin, on traque la moindre trace de gluten dans les divers produits industriels (plats tout préparés...), ainsi que d'additifs alimentaires (arômes, extrait de malt, sirop de glucose, maltodextrine…).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité