Douleurs : le principe du patch magnétique antidouleur

L'utilisation d'aimants antidouleur remonte à l'Antiquité. Cette technique antidouleur s'appelle la magnétothérapie, elle est très utilisée en Chine et au Japon. La médecine douce séduit de plus en plus, mais est-ce vraiment efficace ?

Publicité
Publicité

6241729-inline-500x334.jpg© Istock

Antidouleur : principe du patch magnétique

Le principe de la magnétothérapie est encore flou, certaines études affirment que les champs électromagnétiques stimulent le fonctionnement des cellules, d'autres pensent qu'ils activent la circulation sanguine et enfin d'autres études affirment que les champs électromagnétiques stoppent la transmission de la douleur au niveau du cerveau. L'application d'aimants sur un membre douloureux stimulerait la sécrétion d'hormones analgésiques comme l'endorphine. Ces techniques sont notamment efficaces sur l'arthrose, les migraines et les douleurs articulaires.

Publicité

Où pratiquer la magnétothérapie ?

Publicité

Certains ostéopathes utilisent cette technique, mais les patchs magnétiques antidouleur sont également en vente libre en pharmacie ou magasin spécialisé. Les aimants en vente libre sont en fer ou en acier, ils se portent comme un bijou ou se présentent comme un pansement que l'on applique sur la zone douloureuse ou sur un point d'acupuncture bien précis. La puissance du champ magnétique s'exprime en gauss, elle varie entre 400 et 1000 gauss. Il existe plusieurs types d'aimants, les aimants permanents et les aimants pulsés. Ces derniers sont reliés à une source électrique qui permet de varier l'intensité du champ magnétique. L'utilisation des médecines douces ne doit pas exclure l'avis d'un professionnel de santé, elles restent intéressantes quand la médecine traditionnelle ne peut apporter de réelle solution.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité